Faits divers Deux femmes à la manœuvre dans l’affaire des tueries : la juge d’instruction Martine Michel et l’avocate générale Marianne Capelle.
Le dossier a été transféré au parquet fédéral après avoir été dans les mains du parquet de Charleroi pendant plus de 25 ans. Le député fédéral Gilles Vanden Burre ne comprend pas que Christian De Valkeneer ait pu être écarté.

(...)