Faits divers Condamnés en 1996 à perpétuité et 25 ans, ils avaient été libérés en 2005 et 2006 : réarrêtés avec 6 autres. Armes et hold-up !


BRUXELLES Parmi les armes saisies hier à l'aube à Molenbeek, une matraque électrique : les policiers fédéraux pensent que cette matraque a servi, le mois passé, pour torturer un homme d'un certain âge trouvé lors d'un vol au coffre-fort dans un restaurant de la rue Capitaine Crespel, à Ixelles.

Rappels. Le 26 mars 1994, cinq truands ont braqué le restaurant - déjà l'horeca... - Colmar de Drogenbos (le célèbre restaurant-wagon, près d'Uccle).

Hold-up effrayant. Un client, M. Frédéric Louis, y fut tué sous les yeux de sa fiancée Sylvie, des autres clients et du personnel.

Le 18 décembre 1996, à l'issue d'un procès d'assises de trois semaines, les cinq étaient condamnés aux peines maximales. Elyas Mutlu, le tueur : perpétuité. Youssef Hassani Ali Khal : 25 ans de travaux forcés.

Et tous sont déjà libres. Hassani depuis fin 2005... alors que sa date de libération définitive est 2015. Et Mutlu qui avait pris perpète, le pauvre, n'a été libéré qu'en novembre 2006 : en principe, il devait rester en prison jusqu'en 2016.

Hier matin, neuf suspects ont été interpellés par la police fédérale (avec participation de la DSU, ex-ESI). Parmi eux, Elyas Mutlu et Youssef Hassani que le parquet de Bruxelles soupçonne de n'avoir pas perdu une seconde depuis leurs libérations respectives. En effet : deux braquages sont déjà à mettre à leur actif. D'une part, l'attaque de ce restaurant de la rue Capitaine Crespel qui avait échoué mais lors de laquelle une personne âgée a été torturée à la matraque électrique. Ensuite, un hold-up tout récent, début février, à 5 h 20 du matin, au GB de Wemmel. Un garde pris en otage avait passé de très mauvais moments (ligoté, frappé) pour permettre à ces gens-là de voler des GSM et vider des automates à paquets de cigarettes.

Hier, les policiers judiciaires fédéraux, remarquables, ont également intercepté le frère Mutlu - qui intervient dans un dossier du parquet de Mons- et toute une bande comprenant encore six personnes dont deux femmes et deux suspects de recel.

Mutlu et Hassani ont été interpellés à l'aube rue de la Meuse, 32, à Molenbeek. Les policiers et le parquet pensent qu'un nouveau coup se préparait : les deux hommes du Colmar 1994 étaient en possession de sacs dans lesquels Mutlu, qui a tué un homme de 28 ans de sang-froid il y a 13 ans, a pris perpète en 96 et a eu le bonheur d'être libéré en 2006, avait préparé des armes de poing et l'incontournable matraque électrique.



© La Dernière Heure 2007