Faits divers Un drame évité de peu samedi dans le quartier ucclois du Homborch.

Un homme de 31 ans a enlevé une petite fille de deux ans samedi dernier vers 14 heures dans le quartier du Homborch à Uccle. Le suspect a, pour ce faire, défoncé - à coup(s) de pied - la porte d’entrée de l’appartement où vit la petite victime. Celle-ci était alors gardée par sa grand-mère parce que sa maman accouchait d’un second enfant à l’hôpital.

Violemment poussée à terre par un individu qu’elle ne connaissait pas et qui n’en avait uniquement qu’après sa petite-fille, la grand-mère n’a rien pu faire pour empêcher le kidnapping, si ce n’est donner l’alerte en temps réel.

Toutes les patrouilles disponibles au sein de la zone de police Marlow (Uccle, Watermael-Boitsfort & Auderghem) ont aussitôt convergé vers le lieu des faits.

Un passant a entre-temps croisé la route du suspect qui prenait la fuite à pied avec l’enfant dans ses bras. Au vu des cris et des pleurs de la petite fille, il a tenté de le retenir sans y parvenir. Il s’est pris un coup de poing en pleine figure et est tombé à la renverse. Une patrouille de police a pu saisir la fin de cette scène. À sa vue, le suspect a laissé sur place la petite victime pour prendre de plus belle ses jambes à son cou et s’est fait interpeller à l’issue d’une brève course-poursuite.

Lors de la perquisition qui a suivi à son domicile, de multiples photos d’enfants - pas à caractère pédopornographique - ont été découvertes ainsi qu’une certaine quantité de mouchoirs remplis de sperme. Le suspect n’a pas été en mesure d’expliquer ses agissements. Il ne cessait de réciter des suites de chiffres incompréhensibles à chaque question qu’on lui posait !

Mis à disposition du parquet de Bruxelles, il a finalement été interné. "On ne connaîtra jamais ses intentions mais on peut raisonnablement pensé qu’on est arrivé à temps pour éviter un drame", a commenté le porte-parole de la zone de police Marlow.