Faits divers

Un mineur scolarisé à Termonde a tenté le semaine dernière de commander par mail une arme aux Etats-unis. L'objectif était de faire le plus de victimes possible dans une école. Le FBI a intercepté le courriel et averti la police belge des faits.

L'adolescent a pu être interpellé lundi et a été présenté devant un juge d'instruction, rapportent mardi Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen. "Je cherche un 'engin' pour faire le plus de victimes possible", peut-on lire dans le mail adressé à une entreprise américaine. L'expéditeur laisse entendre qu'il cherche une bombe ou une arme à feu. Il précise bien son but de commettre une fusillade dans une école. Le mineur aurait visé un établissement à Bruges, suppose la police qui précise qu'il y avait une référence à la ville dans le mail.

Les écoles brugeoises qui ont organisé leur fête annuelle le week-ed dernier, étaient surveillées par des patrouilles de police. Le jeune n'a pas pu commander son arme sur internet, mais avait peut-être d'autres options, ce qui n'a finalement pas été le cas.

Lundi, la police a réussi à interpeller l'adolescent qui habiterait dans l'arrondissement de Termonde. Ce dernier a été présenté au juge d'instruction, a confirmé le porte-parole du parquet Sarah De Meyer.

Le mineur évoque une mauvaise blague

Le garçon a indiqué lors de son interrogatoire qu'il n'avait aucune intention malveillante et qu'il n'avait pas évalué les conséquences de ses actes. Il a plutôt évoqué une mauvaise blague.

Il a toutefois été conduit lundi devant un juge de la jeunesse à la demande du parquet de Flandre orientale.

Le juge a pris une série de mesures à son encontre, sans pour autant le placer dans une institution de protection de la jeunesse.