Un an d’amour tumultueux… puis le drame

Florence Scherpereel Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Laure N., 16 ans, a succombé à une énième dispute avec son petit ami

LAEKEN Laure N., une adolescente pétillante de 16 ans, vivait une histoire d’amour passionnée depuis un an avec son petit ami Zain L., d’un an son aîné. Tous deux en cinquième au lycée laekenois Maria Assumpta, de très bonne réputation, ils formaient un couple très connu parmi les étudiants. Un duo qui entretenait une relation tumultueuse...

Mais qui aurait pu croire que leur idylle puisse se terminer par pareil drame, ce mercredi après midi? En effet, Laure, une fille “magnifique, brillante” , a été tuée vers 16 h 30, lors d’une énième dispute avec son petit copain, au premier étage de la maison de ce dernier, dans le quartier Versailles, à Laeken. Comment en est-on arrivé là ? C’est la totale incompréhension, ce vendredi, dans la classe de Laure. “On a toujours été 27, cette chaise vide nous fait mal au cœur” , témoigne l’une des copines de la défunte, les yeux encore rouges. “Je l’ai vue mercredi matin, elle était heureuse, souriante… On ne comprend vraiment pas.”

De leur avis, rien n’aurait pu présager un tel acte. Certes, la relation du couple semblait tumultueuse, rythmée de querelles à répétition.

Malgré tout, leur amour et leur attachement mutuel sont illustrés par de nombreuses photos diffusées sur leurs blogs et autres réseaux sociaux. “Rien ni personne ne peut juger les gens qui s’aiment, ni leurs désirs ni même la folie qui les traînent” , peut-on lire en légende d’une photo où les deux tourtereaux s’embrassent. “Le rêve d’une vie, c’est l’amour…”

Zain, d’origine pakistanaise, était un garçon “normal”, selon une autre amie de Laure.

Qui est décrite comme une fille “très ambitieuse” , nous confie encore Louisa, la gérante de la sandwicherie qui jouxte l’école. “Tous les jours, je les voyais passer, enthousiastes. Je savais ce qu’ils allaient commander, à force de les voir… Mais jeudi, l’ambiance était morose. Tous les camarades de classe de Laure pleuraient. Vous savez, j’ai des enfants de cet âge-là, alors cela fait d’office un choc…”

Dans un autre blog, un texte parlant de Laure et de son amie Laurie permet de se faire une idée de leur personnalité : “Attractives et sophistiquées, Laure et Laurie prennent soin de leur apparence et déploient un charme fou. […] Elles sont nerveuses et il peut leur arriver de se sentir abattues quand la vie leur joue un mauvais tour. Heureusement, elles sont nées sous une bonne étoile […]. Épicuriennes, Laure et Laurie aiment s’amuser, rire, plaire, séduire, jouer, communiquer, s’exprimer et profiter de la vie. Elles recherchent l’absolu en tout, et ne gardent pas toujours les pieds sur terre. Fantasques, elles peuvent se mettre dans des situations bizarres avec des êtres marginaux qui ne leur apporteront certainement pas l’équilibre dont elles ont pourtant besoin. Sentimentalement, elles sont très entourées, mais elles sont trop exclusives et même très possessives.”

Jeudi, une minute de silence a été respectée dans le lycée Maria Assumpta, situé rue Wannecouter.

D’après plusieurs proches de la victime, la classe de la jeune fille est à présent désertée par les élèves, des mots inscrits sur le tableau noir du local témoignent de leur tristesse. Comment Laure a-t-elle perdu la vie ? Difficile à dire, étant donné que le parquet se refuse à tout commentaire sur cette affaire. Mais il semble bien que l’adolescente ait été étranglée à mort par son petit ami. “Une enquête judiciaire a été ouverte” , a annoncé le substitut Meilleur. Zain a été privé de sa liberté. Vu son jeune âge, l’adolescent a été mis à la disposition du juge de la jeunesse.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner