Faits divers Il est suspecté d'avoir poignardé un jeune homme dans le quartier Matongé, à Ixelles

IXELLES Nouvelle arrestation dans le meurtre d'un Africain de 25 ans, le 22 mars, dans le quartier Matongé à Ixelles. Le suspect principal a été interpellé, samedi. Un peu par hasard, lors d'un contrôle effectué par la police de Bruxelles dans des night-shops et des discothèques.

En réalité, jeudi dernier, une perquisition avait eu lieu chez un autre suspect. Ce dernier était absent. Les policiers étaient par contre tombés sur deux charmantes jeunes filles dévêtues, couchées dans le lit du suspect. Les policiers, pas trop déboussolés, ont poursuivi leurs investigations et sont tombés sur la piste d'un autre auteur, soupçonné être le leader.

Les enquêteurs n'ont pas eu à aller le chercher. La police de Bruxelles l'a fait pour eux. Celui qui se fait appeler Yannick ou Erwin a été interpellé lors d'un banal contrôle. Interrogé, il avoue avoir été présent sur place lors du crime de Patrick, 25 ans, tué de six coups de couteau, mais nie avoir porté les coups. C'est le suspect, activement recherché, que l'aurait fait. Erwin est déjà connu de la justice. Il avait été arrêté l'an dernier par la police de St-Josse. Les agents s'en souviennent encore... Il avait enlevé son oeil de verre pendant l'audition. Gloups!

Erwin, membre actif des Black Demolition, explique que Patrick a été tué car sa bande le suspectait d'être un espion d'une autre bande. Ce n'était pas le cas.