Faits divers

Le courageux mari a dû sauter à l'eau pour libérer sa femme happée par un crocodile


SYDNEY Le héros de la semaine en Australie est un certain Norm Pethrick: n'écoutant que son courage, Norm a en effet sauvé la vie de sa femme Wendy, qui venait d'être happée, en partie du moins, par un crocodile, alors que le couple effectuait une randonnée, mercredi, dans le parc national de Litchfield, à 160 km de Darwin, dans les Northern Territories.

Le couple Pethrick se promenait le long d'une rivière lorsque le reptile a jailli sur la berge, refermé sa mâchoire sur les jambes de la femme âgée de 36 ans et emmené sa proie impuissante dans l'eau. Norm s'est jeté à son tour dans la rivière et a livré un combat sans merci au reptile, qui affichait une longueur très respectable de 2,5 mètres. Il est parvenu à ouvrir la mâchoire du crocodile, dont la femme a pu s'extraire.

Cette mère de trois enfants s'en tire miraculeusement avec de (très) grosses morsures. Elle gardera notamment l'empreinte de huit dents du crocodile sur une jambe. Les médecins prévoient une guérison complète. Sur son lit d'hôpital, Wendy, qui avait retrouvé toute sa lucidité, a déclaré très simplement que "sans Norm, elle n'aurait pas survécu".

Norm, pour sa part, a souligné que "lorsque l'on aime quelqu'un et que cette personne doit être sauvée, on le fait". "J'ai plongé instinctivement dans l'eau. Dans pareil cas, on n'a pas le temps de réfléchir", a-t-il ajouté modestement.

Tout en saluant le courage et la pugnacité de Norm, les gardiens du parc étaient perplexes car ils ne pouvaient expliquer la présence, tout à fait inhabituelle, d'un crocodile dans les eaux de cette rivière. "Là où le reptile a attaqué la femme, la profondeur de l'eau n'était que de 1,5 mètre.

Il faudra tenir compte dorénavant du fait que des crocodiles évoluant habituellement dans un milieu salin peuvent se frayer un chemin vers des étangs et des rivières après une saison des pluies marquée par de fortes précipitations."

© La Dernière Heure 2008