Faits divers Après 43 ans, un Belge retrouve à Lubumbashi le fils qu’il a eu en 1974. Son témoignage exclusif.

Après 43 ans, un Belge a retrouvé à Lubumbashi le fils qu’il a eu en 1974 d’une relation avec une jeune fille, qu’il n’avait vue qu’une fois et n’avait jamais revue depuis. Enseignant de 23 ans, Karl Cortebeeck était tombé amoureux. Kanon avait 20 ans. Pour éviter le scandale, les pères ont renvoyé Karl en Belgique. Il a maintenant 65 ans. "C’est l’âge, nous a-t-il confié hier , qui m’a poussé à vouloir revoir Uzani".

Défiant l’insécurité - il décrit Lubumbashi comme un coupe-gorge à ciel ouvert - le Belge a séjourné deux semaines dans la deuxième ville de RDC. Un voyage de 17 heures 35. Mais l’émotion était au rendez-vous : que se passe-t-il quand un père et son fils font connaissance après 43 ans ? "Quand je l’ai vu, j’ai tout de suite su que c’était lui. J’ai couru. Il était en larmes. On s’est jeté dans les bras. J’ai senti comme il serrait fort. On est restés comme ça longuement."

...