Faits divers En vente sur Internet, ce petit appareil permet de supprimer les ondes GSM et satellites. La voie est donc libre...

BRUXELLES Celui qui pense qu'un voleur est sans jugeote se trompe lourdement. Disons qu'en matière de technologie, certains malfrats ont de la suite dans les idées. Ceux qui s'attaquent aux voitures par exemple. Face à la multiplication des systèmes de localisation par satellite (GPS) ou face au repérage par GSM, des petits malins ont trouvé une parade de taille: un brouilleur d'onde. Ce petit appareil en vente pour environ 200 euros permet aux voleurs de ne plus être repérés et par conséquent de pouvoir se faire la belle sans le risque d'être coincé. C'est dire si ce petit appareil est un véritable danger!

A ce jour, une trentaine de sociétés proposent aux automobilistes un système de localisation de leur véhicule via GPS. Dès que la voiture était dérobée, le propriétaire avisait sa centrale qui actionnait le système permettant de suivre le véhicule à la trace. Un simple appel à la police permettait alors de retrouver la voiture et d'intercepter le ou les voleurs. Une autre manière de les arrêter était de les suivre via les ondes GSM... Un suivi discret mais qui avec cette petite boîte magique s'avère inutile...

Cet appareil vient en effet bouleverser la donne puisqu'il est capable de brouiller les ondes GPS, mais également les ondes GSM. Et en un simple geste... le malfrat qui suit sa proie n'a qu'à actionner son brouilleur lorsqu'il s'en approche. L'automobiliste qui l'ignore bien évidemment est isolé instantanément des moyens qui en principe assurent sa sécurité. La centrale de protection qui suit la voiture ne reçoit plus aucun signal et votre GSM ne répond plus. Bref, le malfrat a le champ libre...

Vendus en toute légalité sur le net, ces brouilleurs ont déjà fait leur preuve en prison notamment mais aussi dans les salles de cinéma ou de spectacles.

Est-ce à dire que les malfrats auront toujours le dernier mot? Non, non et non. La riposte existe déjà et elle ne date pas d'hier. L'histoire remonte même au milieu des années 80, en Grande-Bretagne, chez Securicor, une société qui s'occupait de protéger les fourgons blindés utilisés pour les transports de fonds. Une série d'attaques mortelles avait engendré la nécessité d'une protection et d'une communication sécurisée, mais également le besoin de savoir à tout moment à quel endroit se trouvent précisément les transporteurs. Securicor mit donc en place l'AVL (Automatic Vehicle Location), un système de localisation très fiable, et surtout très bien protégé, utilisant les ondes hertziennes. Conçu par des ingénieurs de la Royal Navy, ce dispositif permet, au choix du client, de localiser un véhicule selon un rythme allant de 13 secondes à 28 minutes.

Ce système a traversé la Manche... Depuis 1996, la société Datatrak utilise ce procédé qui anéantit l'usage d'un brouilleur. «Comme notre système utilise de puissantes ondes émises par un réseau d'antennes très dense, il est inviolable par les brouilleurs», explique Pascal Zimmer, managing director de la société.

© La Dernière Heure 2005