Faits divers

Après l'annonce de la clôture de son parcours, le chauffeur a conclu son annonce par le salut nazi


VIENNE Un chauffeur de tramway de Vienne a été licencié samedi pour avoir pris congé des passagers de son véhicule par un tonitruant "Sieg Heil" via les haut-parleurs de la rame, a annoncé lundi la société de transport en commun de la capitale autrichienne.

"Le collaborateur en question est en train de chercher ses papiers" de licenciements, a dit lundi un porte-parole de la société "Wiener Linien".
Ce chauffeur venait d'achever la dernière liaison de la ligne 1 des tramways viennois qui effectuait le tour de la ville sur le boulevard circulaire appelé Ring. Après l'annonce de la clôture de ce parcours, car depuis dimanche cette ligne n'effectue plus le tour complet de la ville mais prolonge son itinéraire vers la banlieue, le chauffeur a conclu son annonce par "Sieg Heil".

Selon le parquet de Vienne, une enquête devra établir si le chauffeur, âgé de 35 ans, s'est rendu coupable d'activités liées à des mouvements nostalgiques du nazisme. Si cela était prouvé il risque jusqu'à dix ans de prison.

Interpellé par des passagers de la rame de tramway, le chauffeur se serait défendu en leur lançant "Vous ne comprenez pas que c'était une blague?", selon une vidéo de l'incident qui a été diffusée pendant quelques heures par le site internet YouTube.
Renate Brauner, maire-adjointe social-démocrate de Vienne, a assuré que la mairie de la capitale autrichienne "ne tolérerait pas ce genre d'attitude". Le parti des Verts a demandé que ce genre de dérapage "soit sévèrement puni".

© La Dernière Heure 2008