Faits divers

Mgr Lynn doit répondre de deux chefs d'inculpation pour mise en danger de la vie d'enfants


WASHINGTON Deux prêtres, un ancien prêtre et un enseignant catholique ont été inculpés jeudi pour actes de pédophilie sur de jeunes garçons par la justice américaine, qui a dans le même temps inculpé un ancien dirigeant de l'Eglise catholique pour avoir tenté d'étouffer l'affaire.

Le responsable, Mgr William Lynn, occupait une haute charge au sein de l'archevêché de Philadelphie (est des Etats-Unis) et avait à ce titre le devoir de signaler et d'enquêter sur les allégations d'abus sexuels portées contre des prêtres chargés de l'éducation d'enfants.

Or, selon le procureur Seth Williams, Mgr Lynn, bien qu'il "n'ait pas lui-même violé d'enfants", était au courant d'accusations crédibles contre des prêtres et a continué à les laisser en contact avec des enfants.

Mgr Lynn "avait toutes les informations nécessaires pour protéger (les enfants). Mais il a menti à ses paroissiens et a mis des pédophiles reconnus en contact avec des adolescents, ce qui a conduit à ce que deux autres garçons soient agressés", a dit M. Williams dans un communiqué.

Mgr Lynn doit répondre de deux chefs d'inculpation pour mise en danger de la vie d'enfants.

Il risque jusqu'à 14 ans de prison.

L'affaire concerne deux jeunes garçons qui auraient été violés par les deux prêtres, l'enseignant et l'ancien prêtre sur une période allant de 1996 à 2000.

Dans un communiqué, l'archevêque de Philadelphie, le cardinal Justin Rigali, a indiqué qu'il n'avait pas encore eu le temps d'examiner la décision du grand jury qui a inculpé les cinq hommes.

"C'est pourquoi je ne suis pas en mesure d'en commenter le contenu. Il est dans mon intention d'examiner attentivement et de prendre très au sérieux les observations et remarques formulées par ce grand jury", a indiqué le cardinal Rigali.


© La Dernière Heure 2011