Faits divers

Selon le parquet, le propriétaire des lieux est à l'origine du drame


NAMUR Un homme a perdu la vie lundi soir alors qu'il était occupé à voler dans une habitation de la chaussée de Perwez à Saint-Servais (Namur), a indiqué le parquet de Namur. Selon ce dernier, c'est le propriétaire des lieux, un chasseur, qui est à l'origine du drame.

Aux alentours de 22 heures, le propriétaire dormait dans son divan. Toutes les portes étaient fermées à clé sauf celle de la cuisine par laquelle il allait chercher du bois.
Réveillé par du bruit, l'homme a constaté la présence de quelqu'un qui lui volait sa télévision. Immédiatement, il s'est alors rendu à l'étage pour se munir d'une arme de poing, un 9 mm. En redescendant, il a mis le voleur en joue, qui par ailleurs tenait son ordinateur, sans savoir qu'un autre voleur se trouvait dans son dos.

Le parquet de Namur précise que c'est en sentant une présence derrière lui que le chasseur a tiré un coup. La balle est directement allée se loger dans la carotide, ne laissant aucune chance de survie au voleur.

Descendus sur place à la demande des autorités judiciaires namuroises, le médecin légiste et l'expert en balistique ont déclaré que les propos de l'auteur quant au déroulement des faits semblaient cohérents. Néanmoins, celui-ci a été déféré devant le juge d'instruction. On ignore encore le chef d'inculpation: soit des coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner avec légitime défense, soit un homicide involontaire.

Le corps de la victime sera autopsié mardi après-midi à Gilly.

© La Dernière Heure 2008