Faits divers Un multirécidiviste a pu quitter la prison pour avoir dit non à sa condamnation.

Mehdi n’est pas un inconnu des tribunaux. Habitué du palais de justice de Bruxelles, ce multirécidiviste de 30 ans ne s’y est pourtant pas rendu le 26 septembre dernier. Déjà condamné à plusieurs reprises par le passé pour des vols avec effraction et avec violence, cette fois il devait répondre de coups et blessures à l’encontre de sa maman, de son frère et de sa compagne. Des coups ayant entraîné une incapacité de plusieurs jours pour ses trois proches contre qui il a décidé de passer sa colère.

Absent, Mehdi a écopé d’une peine de 48 mois de prison ferme. Condamnation que le jeune homme a décidé de contester. Et il a obtenu gain de cause !

Son avocat, Henri Laquay, vient de réclamer une prise en considération immédiatement de l’affaire, que le procureur voulait pourtant remettre. La demande a été jugée recevable. L’avocat a ainsi pu plaidé la remise en liberté de son client.

Ce qu’il a obtenu. Mehdi a ainsi quitté libre le palais de justice de Bruxelles.

La peine le condamnant à 42 mois de prison vient ainsi d’être réduite à néant. Et c’est en compagnie de ses proches, mère et frère compris, que le multirécidiviste est rentré librement chez lui.

Son avocat, Henri Laquay, restait injoignable ce lundi.