Faits divers

Un étudiant en criminologie suspecté de meurtres en série

BRADFORD La Grande-Bretagne redoute un nouveau Jack l’éventreur . Stephen Griffiths, qui suivait des études de doctorat en criminologie à l’Université de Bradford, portant notamment sur des criminels du XIXe siècle comme Jack l’Eventreur , est en effet, selon les médias, le meurtrier supposé de prostituées dans l’est de Londres.

Il est accusé des meurtres de Susan Rushworth, 43 ans, Shelley Armitage, 31 ans, et Suzanne Blamires, 36 ans, qui avaient disparu respectivement en juin 2009, en avril 2010 et vendredi dernier dans la région de Bradford (nord de l’Angleterre). La police a retrouvé mardi les restes de S. Blamires dans une rivière de la région, une découverte qui a mené à l’inculpation de Griffiths. Aucune trace des corps des deux autres victimes n’a encore été trouvée.

Enjoint à décliner son identité au cours d’une brève audience vendredi devant un tribunal de Bradford, Griffiths a répondu : “le cannibale à l’arbalète” .

Aucun détail sur les meurtres et leur modus operandi ne peut être divulgué, comme le veut la loi britannique. Le quadragénaire a été qualifié par la presse britannique de “nouvel éventreur” en référence à “l’éventreur du Yorkshire” , qui avait tué 13 femmes dans cette région dans les années 1970.

Griffiths a comparu une seconde fois en début d’après-midi. Le juge a décidé de son maintien en détention jusqu’à une nouvelle audience fixée au 7 juin. Aucune demande de mise en liberté provisoire n’a été présentée.



© La Dernière Heure 2010