Faits divers

Disparu sans laisser de traces...

Dimanche soir, deux témoins ont rapporté avec vu un paramoteur "à voile jaune" qui semblait en difficulté. Des pêcheurs ont expliqué avoir entendu un grand fracas dans le bois de Baconval, à Nalinnes, dans la région de Charleroi. La police fédérale, avec un hélicoptère et une caméra infrarouge, la police locale et les pompiers ont immédiatement lancé une grande opération pour repérer le paramotoriste en difficulté. Les recherches se sont arrêtées à 2h du matin, pour reprendre lundi à 5 h… sans jamais la moindre piste !

"Nous avons regardé partout, mais on n’a rien trouvé. Les recherches sont arrêtées pour l’instant, mais on reste très inquiet", explique Yves Binon, bourgmestre MR.

Pour deux paramotoristes, c’est "peu probable" qu’il s’agisse d’un accident. "On ne vole pas à basse altitude au-dessus d’un bois… Et s’il avait eu un problème, il aurait pu se diriger ailleurs", dit Michel Platel, de Nalinnes. "Par contre, c’est possible que ce soit un petit avion télécommandé, ça arrive souvent des faux signalements de ce genre", ajoute Michel Platel.

La seconde possibilité, c’est qu’il y ait bel et bien une personne disparue dans les bois. "Il y en a beaucoup, en Belgique, des gens qui volent sans immatriculation, et peut-être sans savoir maîtriser leur appareil. Si c’est ça, soit il est en toujours en difficulté, mais ça m’étonnerait, soit il ne l’est pas mais n’ose pas appeler les forces de l’ordre."

Yves Binon, qui n’a pas fermé l’œil de la nuit, lance tout de même l’appel : "Même sans immatriculation ou pas assuré, s’il pouvait au moins signaler qu’il va bien et qu’on ne doit plus s’inquiéter, quitte à ce qu’il reste anonyme…" Personne n’a, non plus, signalé de personnes disparues.

Accident, affabulations ? Le mystère reste entier.