Faits divers L'accident de la route avait causé la mort d'un père de sept enfants

BAS-WARNETON Un Roubaisien s'est dénoncé volontairement jeudi soir à la police française en redoutant son implication dans l'accident qui avait coûté la vie, dans la nuit de lundi à mardi, à Sylvain Eeckeloot. Cet homme de 35 ans, père de sept enfants.

Pour rappel, ce Cominois qui travaillait dans la sécurité de courses automobiles avait été renversé par une automobile le long de la chaussée de Warneton. Le véhicule avait pris la fuite. Aucun élément matériel n'avait permis de définir la marque de la voiture. La justice avait d'ailleurs lancé un avis de recherche. Selon les dires du chauffard, il conduisait la voiture de deux autres Français qu'il avait rencontrés lors d'achats pour le moins suspects à Rotterdam.

En compagnie des policiers, le conducteur a reconstitué le trajet effectué avant d'indiquer avec précision l'endroit de l'accident. Il a aussi donné un timing précis du déroulement des événements. Par contre, il prétend avoir heurté une camionnette. Il déclare s'être arrêté pour vérifier l'état de la voiture. Celle-ci n'était pas très endommagée. Cet élément perturbe fortement les enquêteurs.

Selon ces derniers, les personnes étaient sous l'influence de substances illicites. Cela expliquerait l'incohérence des propos de l'individu. Ce dernier a été entendu par un magistrat du parquet de Tournai. Il a été laissé en liberté sous condition. En ce qui concerne le véhicule, il est toujours recherché.

© La Dernière Heure 2006