Faits divers

La ligne Namur-Liège a dû être assurée par des navettes de bus

AMAY La scène faisait froid dans le dos. Des morceaux de corps étaient éparpillés à plusieurs mètres du point d'impact. Jeudi vers 17 h, un Liégeois âgé de 52 ans a vraisemblablement décidé d'en finir avec la vie. Il aurait attendu en gare d'Amay l'arrivée d'un train. Le train qui a happé la victime.

C'est un riverain de la gare qui a donné l'alerte. Il a expliqué aux services des urgences de la police qu'un accident venait de se produire en gare d'Amay, devenue un simple arrêt qui se situe sur la ligne Namur-Liège.

Lorsque les pompiers de Huy sont arrivés sur place, ils n'ont pu que constater le décès du quinquagénaire. La police, en collaboration avec Infrabel, la société chargée de gérer l'infrastructure du réseau ferroviaire, a pris des mesures de sécurité.

Dans les deux sens de circulation, le trafic ferroviaire a été arrêté. Un périmètre de sécurité a été établi pour dissuader les badauds d'accéder à cette zone où des morceaux de corps continuaient à être ramassés.

Malgré cette horrible scène, il fallait pourtant permettre en heure de pointe aux navetteurs de rentrer chez eux. Des navettes de bus ont été mises à leur disposition.