Un sympathisant de Sharia4Belgium renvoyé devant le tribunal correctionnel

Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Le jeune homme a été arrêté dimanche soir dans un salon de thé de Molenbeek-Saint-Jean

BRUXELLES Houssien Elouassaki, le sympathisant de Sharia4Belgium arrêté après s'être violemment opposé à un contrôle de police dimanche à Molenbeek-Saint-Jean, reste en détention, a décidé la chambre du conseil de Bruxelles vendredi. Elle a également décidé de renvoyer l'homme de 21 ans devant le tribunal correctionnel pour outrage, insultes et menaces sur agents ainsi que rébellion. Celui-ci nie toutes les charges, indique son avocat.

Le jeune homme a été arrêté dimanche soir dans un salon de thé de Molenbeek-Saint-Jean lorsque la police a voulu procéder au contrôle d'identité de treize membres ou sympathisants de Sharia4Belgium. Une échauffourée s'en est suivie après laquelle les treize personnes ont été arrêtées. Douze d'entre elles ont été arrêtées administrativement et ont été rapidement relâchées. La treizième, Houssien Elouassaki, a été présentée au juge d'instruction et a été mise en détention.

Cette arrestation est maintenant prolongée, Elouassaki est aujourd'hui renvoyé devant le tribunal correctionnel. "Il aurait insulté, menacé et frappé les agents avec une chaise ainsi que proféré des appels à la haine", déclare son avocate, Mieke Thijssen. "Lui-même indique avoir été pacifique. Il aurait été mal compris et voulait simplement se frayer un chemin à l'aide de la chaise, mais pas frapper les agents."

Elouassaki a été blessé à la tête lors de l'arrestation. Selon la police, cela serait arrivé lors d'une chute. Selon l'homme, c'est en raison des coups des policiers. "Nous envisageons de déposer plainte", affirme maître Thijssen.

Houssien Elouassaki aurait un casier judiciaire vierge selon son avocate et n'a jamais été confronté à la police ou au tribunal, même quand il était mineur. On ignore encore quand il sera présenté devant le juge d'instruction.

"En principe, cela doit avoir lieu dans le mois", précise son avocat. "Je m'attends donc à ce que cela arrive la première semaine de juillet, peut-être même un peu avant."

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner