Faits divers

La victime a porté plainte au Comité P et auprès de la police locale. Un PV été dressé pour violences policières

BRUXELLES Mardi, un Angolais qui se trouvait dans la galerie Matonge à Ixelles a été violemment passé à tabac par des policiers de la zone de Bruxelles-Capitale-Ixelles.

La victime a porté plainte au Comité P et auprès de la police locale. Un PV été dressé pour violences policières.

Le service de contrôle interne de la zone de Bruxelles-Capitale-Ixelles a ouvert une enquête. « Cet Angolais, âgé de 29 ans, effectue un stage en comptabilité au théâtre Molière dont une porte d'entrée donne dans la galerie Matonge. Alerté par des bruits dans la galerie, il y a jeté un coup d'œil.

C'est là que des policiers l'ont accusé d'être un fauteur de troubles et l'ont violemment pris à partie. Ils l'ont jeté par terre et il tombé sur le coin d'une table en verre. Ils l'ont ensuite roué de coups de pied et de coups de matraque. Deux chiens l'ont mordu aux jambes.

On a essayé de dire aux policiers que notre stagiaire n'avait rien fait mais ils ne voulaient pas écouter. Ils étaient en mode Robocop », a expliqué Peter Van Rompaey, directeur de Muziekpublique, l'asbl qui gère le théâtre Molière.

Toujours en état de choc, le stagiaire angolais souffre de contusions et blessures multiples. A la suite de son passage à tabac dans la galerie Matonge, il a été arrêté administrativement puis relâché dans la nuit de mardi à mercredi.

© La Dernière Heure 2011