Faits divers

Une course-poursuite est à l'origine de l'accident de la route qui s'est produit le week-end dernier à Beloeil et qui a coûté la vie à une femme enceinte et son bébé. Le père est quant à lui toujours dans un état critique, a indiqué lundi le parquet de Tournai.

La mère enceinte de huit mois a commencé à avoir des contractions samedi soir. Elle a été conduite par le futur papa vers l'hôpital d'Ath où elle aurait dû accoucher. En chemin, le conducteur a allumé ses feux de détresse afin de signaler qu'il y avait urgence. Ce signal a été mal interprété par un automobiliste qui a été dépassé par le couple et a entamé une course-poursuite.

A plusieurs reprises, les véhicules se sont dépassés à une vitesse excessive. Une personne, en voiture, a été témoin de cette scène. Dans un virage du chemin du Pilori à Ellignes-Ste-Anne, la voiture du couple a dérapé, a effectué un tête-à-queue et s'est retrouvée face au véhicule qui le poursuivait. Le choc s'est produit du côté droit de la voiture, là où était assise la dame enceinte. Prise en charge par les services de secours, celle-ci est décédée et son bébé n'a pas survécu.

Le couple était originaire de Basècles (Beloeil). La victime était âgée de 23 ans. Le papa du bébé, âgé de 21 ans, est toujours dans un état critique. Selon le parquet, l'occupant de l'autre voiture, un homme âgé de 30 ans, avait un taux d'alcoolémie positif.

"C'est le copain de ma soeur qui est le fautif dans cet accident"

Geoffrey Colin, le demi-frère de Nikitiana, s'est exprimé suite à cet accident tragique. 

Geoffrey Colin, le demi-frère de Nikitiana, nous explique ce qu'il sait et pense de cet accident.. “Le bébé qu’elle portait est mort sur le coup après le choc. Nikitiana est quant à elle décédée une heure trente plus tard. Toutefois, nous n’avons pas à incriminer le jeune conducteur qui a percuté la voiture dans laquelle ma sœur se trouvait. Ce n’est pas de sa faute du tout. C’est le copain de ma sœur le fautif dans cet accident et tout le monde le sait. En plus, il était positif à l’alcool.

Andrew Demarlier, le compagnon de Nikitiana lutte toujours pour survivre. “Depuis l’accident, en près de 36 heures il a dû être réanimé à trois reprises… Une opération a aussi eu lieu dimanche soir au niveau de son crâne. Ses cervicales sont aussi très touchées. Le médecin nous a dit que le pronostic vital était très engagé et que nous serions fixés sur son sort ce mardi soir… Quant au jeune homme dans l’autre voiture, il a juste été touché à l’épaule. J’ai pu lui parler et il m’a dit être très choqué quand il est tombé sur Nikitiana et Andrew inconscients. Au moment où il a vu que ma sœur était enceinte il se sentait encore plus mal mais il n’a rien à se reprocher, ce n’est pas de sa faute”, nous explique Geoffrey Colin.