Faits divers Suivie depuis la sortie de son école, elle a été auvée par des passants

LIÈGE Une Liégeoise, âgée de 17 ans à peine, a failli être enlevée, ce vendredi soir, en Outremeuse.

Et si le kidnapping et ses conséquences ont finalement pu être évités, c'est grâce à un couple de personnes âgées qui se trouvait justement au bon endroit au bon moment...

La jeune fille venait de quitter l'école de coiffure de la rue de Pitteurs à Liège lorsqu'elle a été repérée par celui qui allait devenir son agresseur.

Lunettes de soleil sur les yeux, il était au volant d'une voiture. Il a d'abord ralenti pour permettre à la jeune fille de traverser la chaussée.

Mais, au lieu de continuer sa route, l'automobiliste s'est mis à suivre, au pas, la jeune étudiante. Par la fenêtre ouverte, il lui a fait quelques propositions qu'on imagine aisément grivoises...

La jeune fille a poursuivi son chemin mais l'automobiliste n'a manifestement pas voulu en rester là. Il a brusquement accéléré avant de garer sa voiture, d'en sortir et de se diriger vers la jeune étudiante.

Relevant ses lunettes de soleil sur le front, il a apostrophé la jeune fille avant de formuler à nouveau ses propositions.

Traumatisée

Comme l'étudiante restait de marbre, il l'a empoignée par le bras et a tenté de l'emmener et de la faire entrer de force dans sa voiture.

C'est à ce moment-là qu'un couple de personnes âgées est intervenu. Ils ont interpellé l'automobiliste en lui ordonnant de lâcher sa victime.

L'agresseur de la jeune fille a donc lâché prise avant de remonter à bord de sa voiture. Il a démarré brusquement et s'est perdu dans la circulation.

Sa victime a été réconfortée par les Liégeois qui venaient de la sauver avant de prévenir la police de Liège.

Cette dernière a dépêché une patrouille sur les lieux qui a pris la déposition de l'étudiante, évidemment traumatisée.

Elle a ainsi pu préciser que son agresseur lui a dit se prénommer Sacha et qu'il se déplaçait à bord d'une voiture bleue. Il est activement recherché.

© La Dernière Heure 2004