Faits divers La petite-fille de la victime recherche le propriétaire du molosse qui est parti sans aider sa grand-mère.

Jeanine, 84 ans, a le bras en écharpe, des traces de morsures à sang, le genou tuméfié et un hématome impressionnant. Son petit chien Doudou, un croisé shih tzu, souffre quant à lui d’une rupture des ligaments à la patte arrière et d’une nécrose des testicules. Il a déjà subi une opération et est actuellement en observation à la clinique vétérinaire.

Vendredi, vers 13h30, l’octogénaire et son petit compagnon se promenaient tranquillement sur le chemin de halage à Roux, non loin de la rue de la 4e écluse. "Et tout à coup, un American Staff au pelage noir et blanc, qui se trouvait de l’autre côté du canal, a sauté à l’eau et traversé à la nage pour venir se jeter sur Doudou", explique Julie Vanlathem, la petite-fille de Jeanine. "Ma grand-mère est tombée et a été mordue au bras. L’amstaff s’est également acharné sur son chien. Le propriétaire, qui ne le tenait pas en laisse, a pu traverser en passant par la passerelle. Il a juste récupéré son chien et est parti, sans venir en aide à ma grand-mère et son shih tzu pourtant sérieusement blessé. Deux témoins sont en revanche intervenus mais ils n’ont pas voulu laisser leurs coordonnées".

Jeanine, qui était déjà handicapée à la suite d’un accident, devra subir une radio du genou. Le médecin craint également que les broches de sa jambe aient sauté. À l’heure actuelle, elle ne sait plus bouger. "Quant à Doudou, il faudra sans doute une nouvelle opération pour qu’il puisse remarcher correctement. Sa patte arrière est vraiment mal en point. Il est sous morphine", poursuit Julie Vanlathem qui recherche désormais des témoins de cette attaque. "L’assurance ne veut pas intervenir si nous n’avons pas l’identité du propriétaire. Nous avons déposé plainte et trois équipes de police, dont la brigade canine, nous ont déjà rencontrés. Mais ils n’ont pas assez d’effectifs pour faire du porte-à-porte et rechercher des indices pour retrouver l’amstaff et son maître".

Julie a donc partagé un avis de recherche sur les réseaux sociaux. Mais les éléments sont minces. "Je sais que l’amstaff était noir, avec un peu de blanc. Le propriétaire, lui, est un homme de 50-60 ans, avec les cheveux gris, grand et assez corpulent. Toute personne ayant des renseignements à son sujet peut me contacter sur mon adresse mail : julie_vanlathem@hotmail.com ou via ma messagerie Facebook".