Faits divers

Les tensions entre Laurent Louis et son ex-collaboratrice Sophie Colignon, proche du président Mischaël Modrikamen, ont participé à l'exclusion de l'unique député du PP en janvier dernier

BRUXELLES L'auditorat du travail a classé sans suite une plainte pour harcèlement moral et sexuel au travail déposée par une ancienne collaboratrice du député Laurent Louis (MLD) à l'époque où ce dernier s'est fait exclure du Parti populaire (PP).

"Les infractions ne sont pas établies et la plainte a été classée sans suite le 30 août dernier", a indiqué l'auditorat du travail de Bruxelles à l'agence Belga, confirmant une information diffusée lundi par le député dans un communiqué.

Les tensions entre Laurent Louis et son ex-collaboratrice Sophie Colignon, par ailleurs vice-présidente du PP et proche du président Mischaël Modrikamen, ont participé à l'exclusion de l'unique député du Parti populaire en janvier dernier.
De son côté, Laurent Louis a porté plainte au pénal contre Sophie Colignon pour "atteintes répétées à sa réputation dans la presse et sur internet sur base de faits mensongers et non établis".

© La Dernière Heure 2011