Faits divers Elle se rendait à l’hôpital pour accoucher quand son compagnon a multiplié les manœuvres dangereuses.

Durant la nuit de samedi à dimanche, aux alentours de 1 h 35 du matin, un grave accident a eu lieu à Ellignies Sainte-Anne dans l’entité de Beloeil.

La victime, Nikitiana Mavfrovoros, était âgée de 23 ans et attendait un enfant pour le mois prochain. Son compagnon, Andrew Demarlier, est toujours dans un état très critique Son pronostic vital est malheureusement très engagé.

Au niveau des circonstances de l’accident, un expert est descendu sur les lieux et les causes ont été élucidées, comme nous l’a expliqué Frédéric Barisau, premier substitut du procureur du Roi de Tournai.

"Il était 1 h 30 et la dame avait des contractions. Le couple se dirigeait alors vers l’hôpital d’Ath. Au volant d’une Volkswagen bleue, le compagnon a doublé un Opel Corsa qui l’a ensuite redoublé. Les deux véhicules n’ont pas arrêté de prendre de la vitesse et ont continué à se dépasser jusqu’à un virage où le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule. L'Opel qui suivait a alors heurté de plein fouet, côté passager, la volkswagen bleue."

Un choc aux conséquences très graves, comme nous l’explique le demi-frère de Nikitiana, Geoffrey Colin. "Le bébé qu’elle portait est mort sur le coup après le choc. Nikitiana est quant à elle décédée 1 h 30 plus tard. Toutefois, nous n’avons pas à incriminer le jeune conducteur qui a percuté la voiture dans laquelle ma sœur se trouvait. Ce n’est pas de sa faute du tout. C’est le copain de ma sœur le fautif dans cet accident et tout le monde le sait. En plus, il était positif à l’alcool."

Andrew Demarlier , le compagnon de Nikitiana lutte toujours pour survivre. " Depuis l’accident, en près de 36 heures, il a dû être réanimé à trois reprises… Une opération a aussi eu lieu dimanche soir au niveau de son crâne. Ses cervicales sont aussi très touchées. Le médecin nous a dit que son pronostic vital était très engagé et que nous serions fixés sur son sort ce mardi soir… Quant au jeune homme dans l’autre voiture, il a juste été touché à l’épaule. J’ai pu lui parler et il m’a dit être très choqué quand il est tombé sur Nikitiana et Andrew inconscients. Au moment où il a vu que ma sœur était enceinte, il s’est senti encore plus mal mais il n’a rien à se reprocher, ce n’est pas de sa faute", nous explique Geoffrey Colin.

Le parquet de Tournai a déclaré qu’aucun test d’alcoolémie n’avait encore été réalisé sur le conducteur.

En revanche, un test s’est avéré positif pour le conducteur de l’autre voiture, qui a eu un retrait de permis immédiat.