Faits divers La victime a bien cru que l’homme qui était ivre allait la tuer

Vendredi soir, un Verviétois, né en 1950, qui était alcoolisé, a été arrêté après avoir tenté d’étouffer sa compagne, âgée d’une septantaine d’années.

Aux environs de 21 h, il est rentré au domicile conjugal alors qu’il avait bu. Selon sa compagne, il serait quelqu’un de sympathique, excepté quand il a bu. Le problème, c’est qu’il aurait tendance à boire un peu trop souvent.

Arrivé chez lui, il se serait une nouvelle fois montré agressif, d’abord en paroles, puis en gestes…

Le sexagénaire a insulté la dame. Cette dernière lui a demandé de se calmer, mais cela a encore plus énervé le violent…

Une dispute a débuté. L’agressif s’en est ensuite pris physiquement à la victime. Il l’aurait molestée puis fait tomber sur le lit. Il lui aurait alors apposé un oreiller sur le visage et tenté de l’étouffer !

Selon les déclarations de la septuagénaire, son compagnon aurait répété ce geste à plusieurs reprises. La victime a toutefois réussi à mordre son agresseur à l’avant-bras de manière assez forte pour réussir à le faire lâcher son emprise. La dame a profité de ce moment d’étonnement pour s’enfuir par l’arrière du domicile car son compagnon avait fermé la porte avant du domicile à clé.

La victime a enjambé la clôture qui la séparait du jardin de la maison des voisins. Elle s’est réfugiée chez ces derniers et a prévenu la police.

Les inspecteurs de police se sont rendus sur place et ont intercepté le suspect. La victime a expliqué qu’elle avait cru perdre la vie. Le parquet a été avisé des faits et a mis le dossier à l’instruction en demandant la délivrance d’un mandat d’arrêt.