Faits divers

Elle avait été déclarée coupable de l'assassinat de son mari, mardi soir, par le jury populaire

BRUXELLES L'avocat général, Bernard Dauchot, a requis, mercredi, une peine de 30 ans de réclusion contre Violante Hochleitner (63), devant la cour d'assises de Bruxelles.

Elle avait été déclarée coupable de l'assassinat de son mari, mardi soir, par le jury populaire. Violante Hochleitner avait tiré une balle dans la nuque de son mari, Luc Lahaye (37), alors qu'il dormait, la nuit du 4 au 5 mars 2009, à leur domicile de l'avenue des Meuniers à Auderghem.

Deux jours plus tard, pour se débarrasser du corps, la sexagénaire l'avait découpé à la scie électrique en 11 morceaux. Elle les avait emballés dans des sacs poubelles et les avait jetés le long d'une allée dans le parc du Rouge-Cloître à Auderghem.

Violante Hochleitner avait avoué le meurtre mais contesté la préméditation. Le jury avait pourtant considéré le contraire. Du Valium avait été retrouvé en dose massive dans le corps de la victime et une boîte de ce médicament avait été découverte, à moitié vide, dans le sac à main de l'accusée.

A l'audience du 24 novembre dernier, l'épouse avait reconnu avoir dissous du Valium dans le moulin à café, précisant que son mari en buvait beaucoup. Elle l'avait endormi pour l'abattre dans son sommeil.

Le jury a estimé que ces éléments constituaient la préméditation dans le chef de Violante Hochleitner.

Il avait également rejeté l'excuse de provocation. Rien n'indiquait que Luc Lahaye se serait montré violent avec elle ce soir-là, selon les juges.

La défense de l'accusée, Me Sylvie Callewaert et Me Benjamine Bovy, a plaidé la clémence aux jurés. "Ne l'accablez pas plus que nécessaire", ont exprimé les avocates.

Comme circonstances atténuantes, les avocates ont invoqué l'âge avancé de leur cliente, la "perte" de ses enfants et de ses petits-enfants qui lui en veulent énormément et la peine qu'elle a ressenti de voir sa vie ainsi étalée devant tout le monde.

Les avocates ont encore rappelé que leur cliente avait toujours travaillé et qu'elle n'avait aucun antécédent judiciaire.

Le jury s'est retiré pour délibérer sur la peine et rendra son verdict mercredi après-midi.

© La Dernière Heure 2011