Faits divers En plus du reste, il est cité dans deux disparitions

Comme La DH pouvait le révéler mardi, le club très fermé des criminels most wanted de la police fédérale comporte trois nouveaux noms, dont celui d’un certain Safet Rustemi.

Un vrai méchant, Safet ! Arrivé de Shkodër avec ses frères et cousins Sead, Ilir, Bardhyl et Dushi Rustemi, l’Albanais de 33 ans, recherché pour une peine de 9 ans, a voulu contrôler le milieu bruxellois de la drogue et de la prostitution et pour ce, n’a pas lésiné sur les moyens : destruction de biens, usage d’arme à feu, tentative de meurtre, racket, extorsion et traite des êtres humains, en l’occurrence de jeunes femmes forcées à la prostitution.