Faits divers En cause : de nouvelles normes et un manque cruel de personnel.

Samedi dernier à Tubize, il a fallu pas moins de 32 minutes pour que les premiers pompiers arrivent place Adolphe Dupont où l’appel pour un garage en feu avait pourtant été signalé à 5 h 26, mais les hommes du feu n’ont pu arriver qu’à 5 h 58. Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, assure Eric Labourdette, président du secteur zones de secours du SLFP.

(...)