Faits divers

Un an de prison pour un jeu de dupe

CHARLEROI Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné mardi un Carolo à 12 mois de prison avec sursis probatoire. Il était poursuivi pour attentats à la pudeur, en l'espèce, pour avoir glissé son smartphone sous les jupes des dames et mis la main aux fesses d'une mineure, à la sortie d'une école.

Nicolas L. (Lonazzi) était poursuivi pour attentats à la pudeur sur plusieurs femmes dont il avait photographié les dessous, en glissant son téléphone sous leur jupe. Le prévenu s'était fait coincer une première fois à la gare de Charleroi, où il "chassait" dans l'escalator.

Admonesté par le parquet, il avait été relaxé et avait entamé une thérapie. On l'avait toutefois repris peu après, à la sortie d'une école où il avait mis la main aux fesses d'une mineure avant de prendre la fuite.

Nicolas L., dont on ignore le nombre de victimes, a reconnu son problème dû à son mal-être et à ses difficultés avec la gent féminine.

© La Dernière Heure 2012