Faits divers Sous la menace, les quatre occupants d’une habitation ciblée par deux voleurs ont dû se coucher durant une heure.

Vol particulièrement violent durant la nuit de lundi à mardi dans une habitation de Seneffe. Françoise, la maman raconte. " Mon mari et moi dormons en bas. J’ai été réveillée par du bruit. Je me suis demandé ce que faisaient mon fils et sa copine. C’est alors que j’ai vu un homme, un colosse, descendre les escaliers, armé. Il avait un foulard sur le visage ."

L’homme en question a immédiatement menacé la Seneffoise, lui demandant de se coucher à plat ventre sur le lit et de ne rien regarder. Les enfants, ont, eux aussi, dû descendre. "Nous étions nus sur le lit à l’étage. Ils sont rentrés comme si de rien n’était. Selon moi, ils ne s’attendaient pas ce qu’il y ait quelqu’un dans cette chambre. Le plus grand s’est occupé de mon copain qui n’a même pas pu se rhabiller. Moi j’ai pu mettre un peignoir et je n’ai pas dû descendre de suite", poursuit Laura, la belle-fille.

Au final , toute la famille s’est retrouvée couchée sur le ventre dans la même chambre. " Les parents étaient sur lit, nous par terre ", poursuit Laura. Celle-ci n’en était alors pas au bout de ses peines. Elle a, en effet, par la suite, été chargée de ligoter son copain et ses beaux-parents. "J’ai bien évidemment tenté de serrer le moins possible, mais l’un d’eux est repassé après moi. À un moment, l’un a également coincé le doigt de mon beau-père avec une pince. "

Ensuite, Laura a été emmenée dans la cave. " C’est à ce moment-là que j’ai eu le plus peur. Il m’a dit de compter jusqu’à mille. Il m’a donné un bisou avant de me confier qu’il était désolé. J’ai alors été prise d’une angoisse. Je me suis dit qu’il s’excusait par rapport à ce qu’il allait faire aux autres. "

Une heure après leur entrée dans la maison, les deux hommes ont pris la fuite avec des bijoux, de l’argent et l’une des voitures. " À la base, c’est l’argent et les bijoux qu’ils voulaient. Ils nous ont également demandé le code de la carte de crédit. Nous avons coopéré et même expliqué comment procéder pour la voiture."

Celle-ci a été retrouvée quelques heures plus tard à Charleroi. Selon nos infos, un autre vol du genre a été commis par deux individus ayant un profil identique à ceux qui ont opéré à Seneffe. Les deux malfrats en question ont été interpellés.