Faits divers Le meneur de la bande a pris deux ans ferme

BRUXELLES Le tribunal correctionnel de Bruxelles s'est prononcé dans l'affaire des vols d'objets d'art commis au préjudice du musée royal de l'Afrique centrale de Tervuren.

Poursuivi pour ces préventions, Eric Callens a été condamné à 2 ans de prison ferme, notamment pour le vol de 17 statuettes de grande valeur, commis à trois reprises, entre juillet et octobre 2000. Déjà condamné à une dizaine de reprises pour vols, l'homme âgé de 36 ans était en aveux d'avoir planifié et organisé les cambriolages avec plusieurs complices. L'un d'entre eux déjà condamné pour vol avec violence , Omar Benidir, a écopé, lui, d'un an de prison ferme. Enfin, trois autres comparses, Steve B., Michel R. et Christian L., reçoivent chacun une peine d'un an avec sursis.

Les pièces dérobées avaient été revendues à deux antiquaires bruxellois (Sablon). Certaines d'entre elles valaient 300.000 francs, (7.438 €). Mais ignorant la valeur réelle des objets, en les écoulant, les malfaiteurs n'en avaient retiré au total qu'un demi-million (12.394 €).

De son côté, le musée a aussi signalé son préjudice sur certains sites Internet. Et c'est en surfant que les antiquaires découvriront qu'ils sont impliqués dans un recel d'objets volés. Mais, lors de la transaction, l'un d'entre eux avait pris note de l'identité de son vendeur: Eric Callens. Il sera vite appréhendé par la police tandis que le reste de la bande est démantelé. Deux mineurs seront également inquiétés.

A l'époque des faits, Callens vivait du minimex du CPAS. Passionné par les objets d'art, il passait beaucoup de temps au musée pour les dessiner. Stupéfait par la quasi- absence de ronde des surveillances, Callens n'a pas pu résister à la `tentation´