Voo-Tecteo : de nouvelles perquisitions

J.-M. C. Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Cette fois, c’est Jean-Marie Valkeners qui a reçu la visite des enquêteurs liégeois

LIÈGE L’air de ne pas y toucher, les enquêteurs liégeois continuent leurs investigations dans le dossier Voo-Tecteo.

Ainsi, ce vendredi à l’aube, ils ont débarqué au domicile de Jean-Marie Valkeners, à Alleur.

L’homme, conseiller communal socialiste à Ans, est considéré comme un proche de Stéphane Moreau, le patron de Voo-Tecteo et bourgmestre ansois. M. Valkeners est également le responsable Events et Sponsoring chez VOO.

“Rien de plus normal” , indique-t-on du côté du palais de justice de Liège. “Les investigations se poursuivent et ces perquisitions peuvent être qualifiées de banales. Les enquêteurs étaient à la recherche de documents relatifs à M. Moreau. C’est dans cet esprit qu’ils se sont également rendus, rue Louvrex, à Liège, dans les locaux de Tecteo.”

Pour rappel, l’enquête menée par la section financière de la police judiciaire fédérale de Liège fait suite à une dénonciation anonyme concernant le groupe Tecteo.

Selon cette missive arrivée fin juillet 2008, Stéphane Moreau, directeur général de Tecteo (Voo), pratiquerait allègrement une confusion d’intérêts non pas nécessairement à son profit, mais au bénéfice de proches ou de membres du PS.

Dans sa missive, le corbeau mentionne, entre autres, des dépenses injustifiées ainsi que le contournement systématique de la loi relative aux marchés publics.

De son côté, Stéphane Moreau, qui n’est pas inculpé, clame son innocence. Une plainte contre X a d’ailleurs été déposée pour calomnie et diffamation.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner