Faits divers Ce n’est malheureusement pas le seul accident qui a eu lieu ce week-end.

C’est un accident comme il en arrive malheureusement trop. Un mauvais mélange d’alcool et de vitesse et des conséquences dramatiques. C’est ce qui est arrivé dimanche matin à quatre Français d’a priori une vingtaine d’années, originaires de Charleville-Mézière, venus faire la fête dans un dancing belge.

Le conducteur a repris sa voiture, accompagné de ses amis, sous l’emprise de l’alcool. Il roule dangereusement, "juste avant le crash, il avait déjà brûlé un feu rouge", a expliqué le parquet. Sur la N964, en direction de Cul-des-Sarts et à hauteur de Couvin, la voiture rate un virage et va directement s’écraser contre un arbre. Le bilan est lourd, deux morts et un blessé léger.

Le conducteur, né en 1995, est quant à lui un miraculé, mais a le poids de deux vies sur sa conscience. Au vu des circonstances, la responsabilité lui incombe à lui seul. "Les faits sont clairs, nous n’avons pas jugé nécessaire d’envoyer d’experts sur place", a terminé Me Franssen.

D’autres dramatiques accidents ont eu lieu ce week-end sur les routes belges. Dimanche, vers 6h, à la chaussée de Bruxelles, à Barry, près de Tournai, deux jeunes Françaises âgées d’une vingtaine d’années ont été renversées par une voiture sur le parking de la discothèque le Zoo. Un automobiliste aurait foncé sur ces jeunes filles en faisant du rodéo sur le parking ou aurait commis un acte délibéré suite à une dispute survenue plus tôt au sein de cette boîte de nuit. Les circonstances de ce drame restent floues. Toutes deux ont été admises au service des urgences du centre Union. L’une serait très grièvement blessée. Ces deux Françaises sont originaires de Dunkerque et de Villeneuve d’Ascq, dans le nord de la France. Cette affaire a été mise à l’instruction.

Un autre accident de route s’est produit dimanche vers 13h dans la rue du Dernier Patard à Baisy-Thy. Pour une raison inconnue, un motard aurait touché une bordure avant de perdre le contrôle de sa moto et de terminer sa course contre un poteau. Un choc violent qui a coûté la vie au motard.