Actu En 2010, les autorités ont voulu anticiper et prévenir de nouvelles affaires potentielles