Actu 5 % des sondés disaient avoir campé en 2016. Ils ne sont plus que à 3 %