Accident de Sierre: les familles d'abord

Publié le - Mis à jour le

Monde

"Nous déterminerons la semaine prochaine avec les autorités belges les modalités de cette communication"

GENEVE Les familles seront informées en priorité, vraisemblablement vers la mi-juin, des résultats de deux rapports d'expertise commandés par la justice suisse sur l'accident de car qui a eu lieu à Sierre (Suisse) le 13 mars dernier.

Les médias seront informés tout de suite après. "Nous déterminerons la semaine prochaine avec les autorités belges les modalités de cette communication", a indiqué jeudi à l'agence de presse suisse (ATS) Olivier Elsig, procureur du Valais central, revenant sur une information diffusée jeudi par la Libre Belgique. Elle pourrait avoir lieu directement en Belgique ou en Valais avec un système de vidéo-conférence.

Deux rapports techniques sont attendus: l'un analyse les disques tachygraphes de l'autocar, le second l'état du véhicule, ses freins, sa direction ou encore son régulateur de vitesse. Le procureur ne dispose pas encore de tous les éléments de ce dernier rapport mais a déjà en main de nombreux détails concernant l'expertise du tachygraphe.

Selon La Libre Belgique par contre, Olivier Elsig connaîtrait les conclusions des deux enquêtes mais ne voudrait pas les communiquer avant d'avoir reçu officiellement les rapports, qui ont été rédigés en allemand et qui devront ensuite être traduits en français.

D'après La libre, "les éléments du tachygraphe ont été mis en corrélation avec les images vidéos du tunnel. Très vite, en s'appuyant sur les données des disques tachygraphes, les enquêteurs valaisans avaient exclu une vitesse trop rapide de l'autocar".

Le quotidien conclut par la possibilité d'exploiter d'autres éléments en la possession du procureur, dont les renseignements médicaux sur les deux chauffeurs, dans le cas où les deux rapports ne donnent rien.
Selon l'ATS, des investigations sont justement en cours sur l'état de santé du chauffeur et les enquêteurs valaisans ont reçu de Belgique les dossiers médicaux.

Le dramatique accident de car dans le tunnel autoroutier de Sierre a coûté la vie à 28 personnes, dont 22 enfants, et blessé 24 autres enfants, issus des écoles d'Heverlee et de Lommel. Le véhicule ramenait les écoliers belges après un séjour en vacances de ski dans le Valais.

Publicité clickBoxBanner