Monde Les enquêteurs britanniques qui tentent toujours d'élucider la disparition, en 2007, de la petite Madeleine McCann, ont reçu des moyens supplémentaires pour retrouver la trace d'un possible témoin-clef dans l'affaire, rapportent les journaux Daily Mirror et The Sun. 

Madeleine McCann, une fillette de trois ans, a disparu le 3 mai 2007 de la résidence de vacances Ocean Club que ses parents louaient dans la station balnéaire de Praia da Luz au Portugal alors que ceux-ci dînaient à proximité en compagnie d'amis. 

Dix ans plus tard, cette disparition n'a toujours pas été élucidée. La police portugaise a mis un terme à son enquête, au contraire de Scotland Yard. Les enquêteurs vont maintenant recevoir une rallonge de 154.000 livres (plus de 171.000 euros) pour retrouver la trace d'une femme qui pourrait être originaire d'Europe de l'Est et, surtout, pourrait donner des informations capitales aux enquêteurs. 

Cette femme aurait habité non loin de la résidence Ocean Club mais serait partie après la mort de son compagnon. L'enquête menée par Scotland Yard, au nom de code Operation Grange, a déjà coûté près de 12 millions de livres (13,36 millions d'euros), selon les journaux anglais.