Monde L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a confirmé ce jeudi l'origine russe du poison utilisé pour empoisonner Sergaï Skripal et sa fille.

L'ancien ex-agent double russe et sa fille ont été empoisonnés à Salisbury début mars dans la ville de Salisbury, au Royaume-Uni. Depuis lors, une crise diplomatique est en cours entre Londres et Moscou. La Première ministre Theresa May accusant le Kremlin d'être derrière cet empoisonnement.