Afghanistan: un soldat belge blessé... par un tir "ami"

Publié le - Mis à jour le

Monde

Un militaire belge a été blessé par accident en Afghanistan

KABOUL Un militaire belge été blessé "accidentellement" mercredi soir à Mazar-i-Charif (nord de l'Afghanistan) par une balle tirée par un soldat croate, qui s'est lui aussi blessé, ont indiqué les ministères belge et croate de la Défense sans jamais révéler séparément la nationalité des personnes impliquées.

"Victime d'une mauvaise manipulation d'une arme par un de ses collègues alliés, il (le militaire belge) a reçu une balle dans la cuisse", a indiqué le service de presse du ministère de la Défense à Bruxelles dans un communiqué.
Le soldat belge, dont l'identité n'a pas été révélée - tout comme la nationalité du tireur -, a été conduit vers un hôpital mobile allemand pour se faire soigner, a-t-on précisé de même source.

Mais à Zagreb, le ministère croate de la Défense a annoncé qu'un membre du 18ème contingent croate en Afghanistan "s'est lui-même blessé au bas de la jambe avec son arme personnelle mercredi à 23h15 locales (19h45 HB)" et qu'un autre membre de l'Isaf (la force internationale d'assistance à la sécurité, dirigée par l'Otan) a aussi été blessé" au camp Mike Spann.
Tous deux ont été immédiatement transportés vers un hôpital du camp Marmal et leur vie n'est pas en danger, a-t-on ajouté de même source.

S'agissant du soldat belge, les services sociaux ont pu joindre sa famille mercredi soir. Il avait également eu entre-temps l'occasion de pouvoir la contacter lui-même, ajoute le communiqué du ministère belge de la Défense.
Le Parquet fédéral a été informé de l'incident et une enquête a été ouverte, selon Bruxelles et Zagreb.

Selon la Défense, on ignorait encore jeudi matin si le militaire belge devra être rapatrié ou non.

Une quinzaine de Belges sont affectés à Mazar-i-Charif dans le cadre de l'Isaf.
Une dizaine font partie d'un détachement d'instruction appelé "Mobile Engineer Training Team" (METT) et les autres sont affectés au commandement régional nord (RC North) de l'Isaf, assuré par l'Allemagne, très présente militairement dans cette région.

Le METT, déployé depuis juillet 2011, est en quelque sorte d'une équipe polyvalente spécialisée en génie et comportant toutes les spécialités de la construction. L'équipe travaille comme un team d'entraînement mobile et forme les géniaques de l'armée nationale afghane (ANA) dans une école installée près de Mazar-e-Sharif, la grande ville du nord de l'Afghanistan.
Depuis janvier dernier, elle est constituée de dix membres du 4ème bataillon de génie d'Amay, près de Huy.

A Bruxelles, on confirme de source informée qu'aucun Afghan n'a été impliqué dans cet incident.

Au cours des derniers mois, plusieurs militaires occidentaux ont en effet été tués ou blessés lors d'incidents qualifiés de "green on blue" causés par des Afghans, dont certains étaient des talibans infiltrés au sein de l'ANA. Le 20 janvier dernier encore, quatre soldats français avaient été tués et quinze blessés, dont huit gravement, par un militaire afghan qu'ils formaient.

La Croatie est, avec l'Albanie, le plus récent membre de l'Otan, à laquelle ces deux pays des Balkans ont adhéré le 1er avril 2009. L'armée croate est présente en Afghanistan avec quelque 300 hommes - la moitié de la contribution belge à l'Isaf.

Publicité clickBoxBanner