Monde

Un avion de la compagnie Lion Air a percuté mercredi un poteau sur le tarmac de l'aéroport de Bengkulu (île de Sumatra en Indonésie), sans faire de blessé. Dix jours auparavant, un vol de cette compagnie s'était abîmé en mer, faisant 189 morts. L'appareil, qui transportait 143 passagers et sept membres d'équipage à destination de Jakarta, a percuté ce poteau avec son aile gauche, avant son décollage, alors qu'il roulait pour rejoindre la piste de l'aéroport de Bengkulu.

Les dommages causés sur l'aile ont forcé les passagers à descendre de l'avion. Ils ont pu gagner leur destination à bord d'un autre appareil mercredi soir. Des photos postées sur Twitter montrent un trou creusé par le poteau dans le bout de l'aile gauche.

Il n'y a pas eu de blessé à bord, a précisé Danang Prihantoro, porte-parole de la compagnie aérienne à bas coût. "Une équipe a été envoyée pour inspecter l'avion".

Le ministère des Transports a indiqué qu'une enquête allait être conduite. "L'avion et le pilote sont restés à terre pour les besoins de l'enquête", a souligné Pramintohadi Sukarno, un haut responsable du ministère.

Le 29 octobre, un Boeing 737 de la compagnie Lion Air s'était abîmé dans la mer de Java moins d'une demi-heure après avoir décollé de Jakarta, entraînant la mort des 189 passagers et membres d'équipage. Selon les premiers éléments transmis par le comité de sécurité des transports indonésien, les pilotes de ce vol ont pu recevoir des informations erronées du système d'information automatisé de l'appareil avant l'accident.

Un rapport préliminaire sur les causes de l'accident est attendu à la fin du mois.