Armes wallonnes en Libye: Demotte réclame une mise sous embargo

Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Monde

Rudy Demotte constate une "rupture unilatérale" par Tripoli et réclame de l'Europe une mise sous embargo de la Libye

BENGHAZI Le ministre-président wallon Rudy Demotte a réclamé mardi de l'Europe une mise sous embargo de la Libye après la diffusion sur internet d'images vidéo montrant des civils libyens brandissant des armes FN303 de la fabrique d'Herstal.

L'analyse de ces images a confirmé les informations selon lesquelles des civils libyens sont bien entrés en possession de ces armes et que les autorités libyennes n'assurent plus "le respect des conditions d'usage du matériel livré".

Ceci constitue, selon M. Demotte, "une rupture unilatérale par la Libye du certificat d'usage final qui l'engage au respect d'un cadre précis pour l'utilisation des armes livrées par la Wallonie". Le chef du gouvernement wallon a demandé au ministre belge des Affaires étrangères, Steven Vanackere, de réunir dans l'urgence les autorités européennes en charge de la Politique étrangère et de sécurité commune (PESC).

"Dès lors que les événements actuels démontrent que les autorités libyennes n'assurent plus le respect des conditions d'usage du matériel livré et que du matériel européen (avions de combat notamment) serait utilisé à des fins de répression, Rudy Demotte souhaite que l'Europe dans son ensemble entreprenne sans délai une mise sous embargo de la Libye et ce, pour une durée indéterminée", poursuit le communiqué.

M. Demotte proposera également au Groupe COARM, qui réunit l'ensemble des ministres européens compétents, le renforcement des règles européennes applicables lors d'exportations d'armes à destination de pays réputés sensibles.

Enfin, le ministre-président wallon poursuivra la mise en oeuvre de la réforme des procédures d'octroi de licences.


Des images démontreraient la présence d'armes FN d'Herstal en Libye

Une vidéo publiée lundi sur internet montre un civil exhibant à Benghazi un FN303 de la fabrique d'armes Herstal, rapporte mardi La Meuse sur son site internet.

La vidéo, publiée sur le site de partage d'images Youtube sous le titre "Libye - Benghazi - Armes des mercenaires africains", est en cours d'authentification, précise le quotidien.

Mais l'arme exhibée par le civil est bien un FN303 de la fabrique d'armes d'Herstal, a confirmé Luc Mampaey, chercheur au Grip (Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité).

Le FN303 est une arme anti-émeute réputée non létale, mais qui "peut tuer" selon M. Mampaey.

La Région wallonne a autorisé la FN Herstal à conclure un contrat de vente d'armes à la Libye en 2009, une décision actuellement toujours constestée devant le Conseil d'Etat par plusieurs ONG.

Le ministre-président du gouvernement wallon Rudy Demotte a demandé lundi à l'ambassade belge en Libye de "mesurer le risque d'utilisation" des armes wallonnes dans le cadre de la répression.

S'il s'avère que le "certificat d'usage final" de ces armes n'est pas respecté, le gouvernement dénoncera la situation auprès de l'Europe, ce qui aurait pour conséquence une mise au ban de la Libye, selon M. Demotte.

Mais le ministre des Affaires étrangères Steven Vanackere a, dans la foulée, jugé difficile de faire mener cette tâche de vérification par l'ambassade.
La question est de savoir si les rares vidéos reçues de Libye le permettront.

De hauts responsables libyens lâchent le colonel Kadhafi

De hauts responsables libyens, ministres, diplomates, militaires ont démissionné ou fait défection au régime de Mouammar Kadhafi pour marquer leur opposition à la répression sanglante contre les manifestants.

GOUVERNEMENT: Le ministre de la Justice, Moustapha Abdel Jalil, a démissionné "pour protester contre l'usage excessif de la force" contre les manifestants, rapporte lundi le journal libyen Quryna.

LIGUE ARABE: Le représentant permanent de la Libye auprès de la Ligue arabe, Abdel Moneim al-Honi, a annoncé qu'il démissionnait pour rejoindre "la révolution" et protester "contre les actes de répression et de violence". Il représentait la Libye auprès de l'organisation panarabe depuis plus de dix ans.

NATIONS UNIES: Des membres de l'équipe diplomatique libyenne, emmenée par l'ambassadeur adjoint de la Libye à l'ONU, Ibrahim Dabbashi, ont exhorté l'armée libyenne à renverser Mouammar Kadhafi, un "tyran", qu'ils accusent de "génocide".

MILITAIRES : Deux avions de chasse libyens ont atterri lundi à l'aéroport de La Valette (Malte). Les deux pilotes ont affirmé avoir fait défection après avoir reçu l'ordre de tirer sur les manifestants à Benghazi.
AMBASSADES:

- En Inde, l'ambassadeur Ali-Issawi a déclaré à la BBC avoir démissionné à cause de la violence "massive" et "inacceptable" déployée contre des civils dans son pays. Il a également accusé le régime de Kadhafi de "recourir à des mercenaires étrangers".

- A Dacca, le secrétaire d'Etat bangladeshi aux Affaires étrangères a annoncé avoir reçu une note de l'ambassade de Libye l'informant de la démission de l'ambassadeur, Ahmed A.H. Elimam.

- En Australie, l'ambassade libyenne a rompu ses liens avec le régime, selon le quotidien "The Australian". "Nous représentons le peuple libyen mais nous ne représentons plus le régime libyen", a déclaré le conseiller culturel Omran Zwed.

- En Malaisie, l'ambassade a condamné "le massacre" contre des civils et retiré son soutien au chef de l'Etat. "Nous ne sommes plus loyaux envers lui (Kadhafi), nous sommes loyaux envers le peuple libyen", a déclaré à l'AFP l'ambassadeur, Bubaker al-Mansori, tandis que quelque 200 Libyens manifestaient devant l'ambassade à Kuala Lumpur.

- En Chine, un diplomate a démissionné et appelé tous les membres du corps diplomatique libyen à faire de même, selon Al-Jazira.

- Au Maroc, un diplomate travaillant dans le service de presse de l'ambassade à Rabat a démissionné pour protester contre "l'extermination quotidienne du peuple" libyen.

Facebook

Galerie photos du jour

Tweets des journalistes DH

Notre sélection d'annonces

NewsLetter

4,83€ Edition Web

Aller sur 4,83€ Edition Web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous cherchez à tout prix à compliquer une situation qui pourtant ne présente aucune difficulté majeure.

Taureau

Vous êtes amené à vous déplacer dans le cadre de votre activité. Une bonne organisation s’impose.

Gémeaux

Pas question de faire la moindre concession sur le plan affectif. Vous campez sur vos principes.

Cancer

L’investissement consenti pour votre activité professionnelle vous vaut les félicitations de vos supérieurs.

Lion

Vous n’avez pas d’autre choix que de vous adapter aux habitudes de votre entourage. Vous faites des efforts.

Vierge

Ne vous faites pas trop de souci. Ce ne sont pas quelques changements qui vont vous mettre en danger au travail.

Balance

Vous avez beaucoup de mal à rester concentré sur ce que vous faites. Vos pensées se dispersent.

Scorpion

Vous avez le sentiment que votre partenaire vous délaisse. N’attendez pas pour lui en parler en toute franchise.

Sagittaire

Soyez sur vos gardes. Vous pouvez facilement vous laisser endormir par de belles paroles.

Capricorne

Votre situation financière est protégée. Vous tendez néanmoins à l’améliorer pour vous mettre à l’abri.

Verseau

Vous faites de gros efforts pour renforcer vos liens affectifs. Votre attitude est réellement appréciée.

Poissons

Même si tout est calme au travail, restez toutefois sur vos gardes. Gardez un œil sur vos adversaires.