Monde

Les manchots royaux du zoo de Calgary ont été gardés au chaud pour la nuit du Nouvel an en raison des températures polaires au Canada même si cette espèce supporte le froid.

"Avec le froid actuel, les royaux restent à l'intérieur avec les autres manchots, mais à la vue du public", a expliqué lundi à l'AFP Malu Celli, conservatrice du zoo de Calgary, en Alberta (ouest).

Le manchot royal, comme l'Empereur, est une espèce résistante au froid et capable de bien supporter les températures actuelles. A l'aise dans la neige, les manchots "pendant plusieurs mois d'hiver vont même à l'extérieur de leur habitat pour une promenade autour du zoo", selon Mme Celli.

Pour les 10 manchots royaux du zoo de Calgary, dont un poussin de cinq mois, les vétérinaires ont fixé la barre minimum à -25 degrés Celsius pour les laisser sortir librement.

Mais dimanche, le thermomètre est tombé à -30 degrés avec un ressenti allant jusqu'à -42 degrés, selon les relevés des services météorologiques.

Les manchots royaux n'ont pas été les seuls à rester à l'abri pour la Saint-Sylvestre à Calgary. Les festivités extérieures prévues pour le passage à minuit avaient été annulées et remplacées par des spectacles en intérieur comme dans d'autres villes canadiennes.

Depuis bientôt une semaine, la quasi totalité du Canada est sous une alerte de froid extrême et lundi à la mi-journée, le point le plus froid était à Eureka, au Nunavut (nord), avec un mercure à -40,5 degrés. La température la plus élevée était à Prince-Rupert, en Colombie-Britannique (ouest) avec -7,5 degrés.

Selon Environnement Canada, "les conditions devraient s'améliorer (...) avec des températures qui auront tendance" à approcher les normales de saison dès mardi.

En attendant, préviennent les autorités, "portez plusieurs couches de vêtements, afin de pouvoir en retirer si vous avez trop chaud" en privilégiant une "couche extérieure qui devrait être étanche au vent".