Monde On le sait : les politiques manient la langue de bois à la perfection. S'ils n'ont pas envie de répondre à une question, ils trouveront toujours une pirouette pour l'éluder. Jeremy Corbyn, le leader du parti travailliste en Grande-Bretagne, a montré ce mardi à quel point il était doué dans ce domaine. 

Lorsqu'un journaliste de Channel 4 lui a demandé s'il pensait que la Grande-Bretagne serait mieux en dehors de l'Union européenne qu'à l'intérieur, il a répondu qu'il souhaitait que le pays ait " de bonnes relations avec l'Union européenne. C'est ce que nous devons avoir pour maintenir les emplois". 

"On m'a dit que je ne pouvais vous poser qu'une question, je souhaiterais donc que vous y répondiez", a demandé le journaliste. Là encore, l'homme politique ne s'est pas démonté et a offert la même réponse, dans des mots différents. " Nous négocions un futur pour la Grande-Bretagne en partenariat avec l'Union européenne qui maintiendrait une relation commerciale entre les deux parties". 

Persévérant, le journaliste posera la même question six fois de suite... sans obtenir de réponse concrète. 

"J'ai déjà répondu à votre question 5 fois, je vous ai dit que la priorité du parti travialliste est de négocier un accord commercial avec l'Union européenne", s'est finalement agacé Jeremy Corbyn ne laissant d'autre choix au journaliste que de conclure l'entretien. 

Pour rappel, Jeremy Corbyn, eurosceptique convaincu, a quelque peu assoupli sa position sous la pression de certains membres de son parti. Il souhaite maintenant le maintien de la Grande-Bretagne dans une union douanière avec l'Union européenne. Toutefois, le parti travailliste semble encore tiraillé sur la question.