Monde Via les réseaux sociaux (Facebook et Twitter), les pompiers de l'Hérault ont dévoilé un message choc à la suite de divers incendies d'origine accidentels qui se sont déclenchés dans le sud de l'Hexagone.

Le service départemental d'incendie explicite d'ailleurs cette punchline destinée à sensibiliser le grand public à ces incivilités qui peuvent conduire des drames: "Au moins le message est clair et sans équivoque. À bon entendeur !!!"

Près de 800 hectares ont été sinistrés par les ravages des flammes dans les Bouches-du-Rhône (à Saint-Cannat) dernièrement. Un événement qui a ému les hommes du feu d'autant qu'il proviendrait d'un mégot mal éteint. "Vu que le départ de feu se situe en bordure de route", ont justifié les enquêteurs.

Cette catastrophe serait donc la conséquence d'un geste qui peut être puni par la loi par une peine de 3 ans d'emprisonnement et 45.000€ d'amende.