Monde

Plus de 4,6 millions de citoyens de l'UE ont pris part à la consultation européenne sur les changements d'heure semestriels, a indiqué vendredi la Commission lors de son briefing quotidien. La consultation publique, lancée en ligne début juillet et achevée jeudi soir, faisait suite à une résolution du Parlement européen adoptée en février dernier, mais aussi à des demandes de citoyens et de certains États membres.

L'exécutif de l'UE va désormais analyser les réponses reçues et publiera les résultats dans les prochaines semaines.

Avant le début de l'enquête, la Commission avait expliqué qu'il y aurait deux possibilités en fonction des résultats: soit pas de modification, soit une abolition du changement d'heure dans l'ensemble de l'Union.

C'est une directive européenne de 2001 qui règle actuellement le passage de l'heure d'hiver à l'heure d'été et inversement. Tous les États européens changent d'heure le dernier week-end de mars et le dernier week-end d'octobre. Mais la (ré)introduction de l'heure d'été remonte en fait à 1977. Elle obéissait à un objectif d'économiser l'énergie, bien que l'efficacité de cette mesure soit contestée.

En Belgique, le MR a déposé une résolution à la Chambre sur le sujet, demandant une évaluation du changement d'heure, en espérant à terme s'en passer.