Monde Pour se faire une idée de l'ampleur des autoroutes barrant notre ciel, les outils se multiplient sur internet. Le plus connu est le site FlightRadar24. Il permet de surveiller un vol en temps réel grâce à ses coordonnées. Idéal quand on souhaite suivre un proche à la trace, de peur qu'il disparaisse dans un énième vol comme le matricule MS804 d'EgyptAir, aujourd'hui perdu dans la Méditerranée.


Un aperçu des vols en direct, le 23 mai 2016 à 16 heures, sur le site FlightRadar.


Combien d'avions sont répertoriés, chaque jour, sur FlightRadar? Les chiffres officiels sont rarement rafraîchis, mais le site garfors.com se risque à un calcul précis. L'industrie du transport aérien de passagers est dominé par trois grandes alliances: Star Alliance (qui, aux dernières nouvelles, comptait 18.000 vols journaliers), One World (14.000 trajets) et Sky Team (qui englobe 15.000 vols pour 20 compagnies, comme AirFrance). Environ 50.000 de leurs vols transportent des voyageurs chaque jour.

Mais il faut y ajouter une myriade d'autres alliances moins influentes, ainsi que le transport de biens. Selon un rapport du Groupe d'action pour le transport aérien (ATAG), 37,4 millions de vols ont été programmés en 2014, soit 2,7% de plus qu'en 2013. La moyenne est donc de 102.465 trajets par jour. 2014 serait la première année où la fréquence de vols quotidiens dépasse les 100.000. L'Association internationale de transport aérien (IATA) y estimait à 17 milliards d'euros les revenus nets de l'ensemble des compagnies aériennes.


Un jour de circulation "normale" selon le site FlightStats


Bien sûr, la moyenne ne tient pas compte des variations en basse et haute saison, ni des zones où il y a plus de vols qu'ailleurs. Le jour des attentats du 11 septembre 2001, 4.000 appareils survolaient les Etats-Unis. Ce continent, avec le nôtre, est le plus recouvert. Dans l'Union européenne, par exemple, 842 millions de passagers ont été transportés par voie aérienne en 2013. Les pays de l'Ouest de l'Europe enregistrent bien plus de passage que ceux de l'Est.