Monde

La mairie de Verdun, dans l'est de la France, a annoncé vendredi l'annulation d'un concert du rappeur Black M, dont la programmation dans le cadre des commémorations de la Première guerre mondiale avait suscité une vive polémique. 

L'artiste devait chanter le 29 mai, au soir des commémorations de la bataille de Verdun, l'une des plus dévastatrices de la Grande guerre, auxquelles participeront le président François Hollande et la chancelière Angela Merkel.

Mais de nombreuses voix, essentiellement d'extrême droite et d'une partie de la droite, se sont élevées contre la venue du rappeur, membre du groupe Sexion d'Assaut.

En cause principalement, une chanson de 2010 de ce groupe, intitulée "Désolé", où Black M désigne la France comme "pays kouffar", un terme péjoratif désignant les mécréants en arabe.

Le numéro 2 du Front national (extrême droite), Florian Philippot, a ainsi qualifié sa venue à Verdun de "crachat contre un monument aux morts".

Après avoir défendu cet "enfant de la République", la mairie socialiste de Verdun a finalement décidé d'annuler le concert, invoquant dans un communiqué des "risques forts de troubles à l'ordre public" et d'un "déferlement de haine et de racisme".