Monde Incroyable mais vrai. La semaine prochaine, sous l'effet du vortex polaire , des températures glaciales toucheront la Belgique. Et il fera même plus chaud au pôle Nord...

Comment cela est-il possible? En fait, comme l'explique le site Mashable , les températures enregistrées actuellement au pôle Nord sont anormalement hautes et ne cessent d'ailleurs d'inquiéter. Le réchauffement climatique est deux fois plus rapide dans cette région que sur le reste de la planète. Le scientifique et spécialiste du climat Zack Labe indique d'ailleurs que la température au pôle Nord en ce moment est "la plus haute jamais enregistrée en février depuis 1958". Alors qu'il devrait y faire -30°, le thermomètre affiche là-bas... -12°.

Le phénomène est d'autant plus inquiétant que la banquise fond à grande vitesse et que la glace de l'océan Arctique est à son plus bas niveau jamais enregistré depuis 1979 et les premiers détecteurs satellites. Des conséquences désastreuses sont à prévoir à long terme mais également à court terme puisque la glace a un effet protecteur sur les côtes en cas de tempêtes, les protégeant des grandes vagues. Des villages côtiers se retrouvent dès lors en danger.

Pourquoi si froid chez nous?

Comme le relaie le site Mashable , le froid qui va gagner nos régions s'explique par une perturbation dans le vortex polaire, "cette dépression située dans les plus hautes altitudes de l’atmosphère qui garde normalement l’air froid près des pôles du globe". La stratosphère de l’Arctique connaissant actuellement en quelques jours un réchauffement de plusieurs dizaines de degrés (lire ci-dessus), cela a pour effet d’éclater ce“dôme” d’air froid et donc de le morceler, de le désorganiser. Et sous l'effet du vent surnommé par les Britanniques "La Bête de l’Est", le froid va venir de Russie et Scandinavie pour gagner l'ouest de l'Europe et la Belgique dans les jours à venir.

>>> Plus de détails sur le vortex polaire ici <<<