Monde

Environ 700.000 Indiens vivent au Brésil, la plupart en Amazonie


RIO DE JANEIRO Une tribu indienne qui n'avait jamais eu de contact formel avec la civilisation occidentale a été localisée dans une région reculée de l'Amazonie, ont annoncé les autorités fédérales brésiliennes vendredi.

La tribu Metyktire, qui compte quelque 87 membres, a été découverte la semaine dernière dans une zone rendue difficile d'accès par la forêt dense et l'absence de rivières à proximité, à environ 2.000 kilomètres au nord-ouest de Rio de Janeiro, a déclaré Mario Moura, un porte-parole du Bureau fédéral indien.

Cette tribu est un sous-groupe des Indiens Kayapo et vit sur les 4,1 millions d'hectares que couvre la réserve indienne Menkregnoti, a-t-il précisé.

Les Indiens Kayapo n'avaient pas eu de contact significatif avec les Metyktire jusqu'à l'apparition inattendue de deux Indiens Metyktire dans un village Kayapo la semaine dernière, a-t-il ajouté.

"Nous ignorons la raison pour laquelle ils ont décidé de rentrer en contact maintenant... seul le temps le dira. C'est un processus très lent", a-t-il observé.
Les tribus isolées sont généralement découvertes quand des bûcherons ou des cow-boys empiètent sur leurs territoires.

Patrick Cunningham, du Groupe de soutien à la culture des peuples indigènes basé à Londres, qui participe à une expédition dans cette région, a indiqué dans un e-mail que les membres de cette tribu parlent une ancienne version de la langue Kayapo et vivent nus. A l'image de nombreux membres moins intégrés des Indiens Kayapo, les hommes portent le pénis en fourreau et certains ont des plateaux dans la lèvre inférieure, a-t-il indiqué. Les femmes se rasent le haut de la tête.

Environ 700.000 Indiens vivent au Brésil, la plupart en Amazonie. Quatre cent mille d'entre eux vivent dans des réserves où ils tentent de préserver leur culture, leur langue et leur mode de vie traditionnels.