Monde

Un bébé dauphin mort sur la plage de Mojacar dans le sud-est de l'Espagne après que des baigneurs ont joué avec lui suscitait l'indignation mercredi dans le pays. 

Le dauphin, une petite femelle, s'était échoué samedi sur cette plage très touristique sur la Méditerranée et était entouré de centaines de curieux quand les secouristes ont réussi à l'approcher, selon l'ONG Equinac. "Se jeter sur eux pour les prendre en photo et les toucher leur cause un choc très fort qui accélère un arrêt cardio-respiratoire, ce qui s'est finalement produit", affirme l'association. L'association, chargée du sauvetage de cétacés dans la région, a publié sur Facebook des photos de baigneurs jouant avec l'animal encore dans l'eau, certains lui bouchant involontairement l'orifice par lequel il respire.


Equinac n’accuse pas les touristes d’être responsables de la mort de l’animal (il était déjà dans un état critique), mais ils ont gâché ses chances de survie. La femelle "s'est échouée parce qu'elle était malade ou a perdu sa mère, sans laquelle elle ne peut survivre", dit-elle.

La nouvelle suscitait l'indignation sur les réseaux sociaux: "Si tu vas à la plage, laisse la stupidité à la maison" ou "Vous vous êtes aussi pris des selfies une fois qu'il était mort? ", commentaient des usagers sur Twitter.

Le parti espagnol contre la maltraitance animale (Pacma) avait lui dénoncé dans un article partagé plus de 4.800 fois sur Facebook le "harcèlement des baigneurs" envers l'animal. 

Comme le rappelle Equinac, la meilleure réaction lorsqu'un touriste, un promeneur, un baigneur voit un dauphin, une tortue marine ou un autre animal en détresse, c'est de ne pas intervenir et d'appeler immédiatement le 112. Et si le dauphin n'est pas capable de rester en surface, une personne (une seule) peut calmement l'aider en attendant les secours, en le manipulant le moins possible, et en arrosant son dos en continu.